Stephen King: Ça: La Trillogie

Publié le par JessEpica

Stephen King: Ça: La Trillogie

Résumés Tome 1,2 & 3 : Périodiquement, dans la petite ville de Derry (Maine), des événements tragiques se produisent: des enfants disparaissent, d'autres sont retrouvés morts, le corps déchiqueté, des incendies éclatent. Six garçons et une fille de onze ans, qui forment un groupe d'amis fidèles, traquent cette "chose" abominable qui vit dans un réseau d'égouts abandonnés et peut prendre la forme qui lui plaît, y compris celle d'un clown qui attire les enfants avec des ballons de couleur. Ils croiront être parvenus à anéantir le monstre, mais vingt-cinq ans plus tard tout recommence. Devenus adultes, les petits héros de 1958 se retrouvent pour affronter le mal à l'état pur. Une lutte longue et très périlleuse qui exige l'amour et l'amitié pour vaincre "Ça" qui, lui aussi, peut avoir peur... / De retour, après vingt-sept années, dans leur petite ville de Derry, les membres du « Club des ratés » (ainsi se nommaient-ils eux-mêmes sur les bancs de l'école) doivent affronter leurs plus terrifiants souvenirs, brutalement resurgis. Ça : nul ne sait nommer autrement la chose inconnue qui semble devoir se réveiller cycliquement dans les entrailles de la ville, pour semer la mort et l'épouvante. / Les souvenirs s'éloignent et s'éparpillent comme des cauchemars... Celui de Grippe-Sou, blême et ricanant ! Vingt-sept ans plus tard, le clown est toujours là, prêt à frapper, à réveiller les monstres d'autrefois et leurs danses macabres. A Derry, Bill et ses amis sont revenus, fidèles à leur serment. Mais croient-ils toujours à la magie qui, seule, rend la magie possible ? Sauront-ils imaginer le pieu ou le lance-chiques, capable de tuer l'Alien ? Pour la seconde fois, ils plongent dans les trous de Morlock. Mortelle randonnée ! Dépouillé de ses masques et de ses colifichets, le clown attend, figé dans les lumières mortes. Dernière illusion ! Chute sans fin dans les rapides de l'effroi... ÇA est là ! Sphinx gluant de pattes et de poils ! Oeil hypnotique et reptilien ! Et qui n'a jamais eu peur de ÇA ! Le spectre de nos peurs ancestrales...

Ma Chronique :

Alors bah oui, je vous fais une petite chronique pour toute la superbe trilogie d'un des chef-d'oeuvres de Stephen King. Pour moi effectivement c'est un chef d'oeuvre, peut-être moins pour d'autre. Je dois dire que le livre me fou un peu plus les "chtons" que le film... S'en doute que je ne suis pas la seule.

Bien que je pense que ce n'est pas le meilleur de ses écrits, et sans doute pas mon préféré, Çà, est agréable et super chouette à lire pour les fans du genre.

Le merveilleux et le terrifiant se mélangent, l'écriture de King nous emmène vraiment dans cet univers d'horreur et de "désordre", Nous rions dés le premier tome avec le fameux Club des Ratés, nous avons peur avec eux, presque à se sentir parmi eux. Le monde est écrit avec un précision si belle que King nous emporte avec lui. On s'y perdrait même. Bien que l'action avec la chose que l'on nommera Ça, n’apparaît presque pas dans le premier tome, le deuxième par contre nous envoie je vais dire, direct en enfer !

L'incarnation de nos peurs les plus profonde est là, on pourrait avoir peur de marcher près des bouches d'égouts. La peur est là, elle nous prend à la gorge voir même aux tripes.

La ville de Derry est effrayante et attirante aussi du début à la fin. La trilogie se termine plus dure et plus effrayante que jamais. On suit le Club du début à la fin, au départ se sont des enfants jeunes pures et innocents, et il deviennent adulte avec toujours une peur au ventre: Que Ça revienne, et il le fera...

Cette trilogie de King est forte, l'écriture est inégalable, preuve que King fait partit des grands.

Publié dans Horreur

Commenter cet article