Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire

Publié le par JessEpica

Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire
Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire

Ma chronique : Voilà que j'ai commencé les aventures de Mac (MacKayla), et je compte bien les continuées ! Oui, oui, j'ai bien accroché à ce premier tome.

Premièrement, tout ne se passe pas aux états-unis comme beaucoup de Bit-lit, ici, nous sommes à Dublin, déjà rien que ça c'est rare, donc ça change. L'intrigue générale n'est pas trop tirée en longueur voir pas du tout, l'action est présente, sans trop, bref tout est bien dosé pour faire que le lecteur continue ça lecture sans problème et sans se dire, pfff, c'est long.

Mac est une jeune femme de 22 ans, intelligente, qui en plus lis, qui est très réfléchie et qui à un coté superficiel qui peu gêner certains lecteurs même si l'auteure ne souligne pas se point. Elle va découvrir qu'elle est une Sidhesser, soit une personne qui voit les intentions des faës et qui les voit tout simplement. Elle va apprendre à maîtriser son don, si l'on peut dire cela, grâce à Barrons.

Mais qui est Barrons ? Non je n'allais pas passer à coter de lui. Il à un coté mystèrieux et on ne sait pas trop cerner son caractère.

Un petit univers est crée et enfin pour une fois nous ne sommes pas avec des vampires ou des loup-garous, non, enfin une histoire qui parle de faë, bien que dans les soeurs de la lune de Y.Galernorn elles sont aussi des faës, ici nous avons des déclinaisons des différentes sorte de faë, Les Seelies qui font partie des gentils même si pour eux les Sidhesser sont des "joujoux" coté sexuel, et puis l'inverse des Seelies : les Unseelies. J'en avais déjà entendu parler car je suis une grande fan de ce qui touche le royaume imaginaire que les êtres humains ne voient pas. Et souvent quand les créatures sont méchantes on ajoute un "Un" qui se prononce "Ene" devant la forme gentille de l’espèce.

J'allais oublier V'lane, un Seelie, marrant, mais pas si innoncent que ça. Car comme quasi tous les Seelies, sont arme c'est le sexe, et bien-sûre il va beaucoup jouer ave ça surtout avec Mac.

Le seul petit bémol de ce premier tome c'est des détails qu'on avait pas besoin et qui font un peu tirer en longueur l'histoire. Surtout qu'il sont inutiles.

Donc un tome agréable et qui me donne royalement envie de lire la suite qui est dans ma PAL. Rendez-vous en janvier pour le tome 2 !

Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire
Edition : J'ai Lu


Nombre de pages lues : 414 pages

Publié dans Bit-Lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raconte moi une histoire 18/10/2013 13:01

J'adore cette saga moi aussi

Gilwen 14/10/2013 13:14

J'ai eu un gros coup de coeur pour cette saga que j'ai lue en janvier dernier. Pour les détails, beaucoup trouvent du sens une fois arrivé à la fin. J'espère que la suite te plaira et même plus. Pour moi ça n'a fait que s'améliorer de tome en tome. Arrivée au tome 3 prévois les suivant sous la main sinon tu vas hurler ;)

JessEpica 14/10/2013 13:18

ok je retiens ;) merci de ton commentaire.

nikita 10/10/2013 21:49

il y a moins de détail dans le tome 2 tu verras. j'espère que tu as tous les tomes en ta possession sinon tu vas pleurer. Désolé mais tu vas devoir tous les lire pour savoir qui est vraiment barron :p

JessEpica 11/10/2013 07:29

j'ai que le deux pour le moment mais d'ici à ce que je le commence à mon avis les suivants seront là