Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques du Monde Emergé, tome 1 : Nihal de la Terre du Vent de Licia Troisi

Publié le par JessEpica

Chroniques du Monde Emergé, tome 1 : Nihal de la Terre du Vent de Licia Troisi

Ma chronique : Lecture commune avec Kika's Lair. J'ai fait un avis par chapitre, c'est la première fois que je fais comme ça. Je me rend compte que je spoile un peu, mais pas les grands événements, donc je préviens d'avance, si vous n'avez pas lu ce 1er tome , passez votre chemin.

Chapitre 1

un premier chapitre qui commence bien, l’auteure nous décrit directement notre personnage principal, Nihal, une jeune fille de 13 ans avec une âme guerrière, garçon manqué qui ne veut qu’une chose être un guerrier imbattable mais son rêve n’est pas réalisable pour son père (adoptif?) qui veut la protéger à tout prix car Nihal, est une femme pas un homme et seul les hommes partent en guerre. Livon, son père est forgerons, le meilleur du monde Emergé, c’est pour ça que Nihal aime les armes.

Une fée ou une elfe vu les oreilles de Nihal ? Bah je sais pas un père qui veux rien dire à sa fille alors qu’il vit avec me semble bizarre, il cache quelque chose.

Chapitre 2

Rencontre de Sennar, pendant un bataille “amicale” contre lui, Nihal se rend compte que manier seulement les armes ne lui suffisait pas, elle veut donc apprendre la magie, car elle a perdu contre son attaquant, premier échec pour la jeune fille à cause… d’un magicien !

chapitre 3

Nihal part à la rencontre de sa tante, qu’elle ne connait pas pour apprendre la magie, celle ci, grande magicienne, nommée Soana, vit à la lisière de la forêt se cachant du Tyran, car elle fait partie de ses ennemis. Nihal apprend que Soana, est le maître de Sennar que Nihal n’apprécie pas depuis qu’il l’a battue. Gorge nouée, Nihal resta tout de même pour apprendre la magie. Elle n’en sait toujours pas d’avantage sur sa mère, qui est morte et qui lui ressemble, les réponses qu’elle recevait de Livon et maintenant de Soana restent trop vagues. Pour la protéger ?

Chapitres 4 et 5

Nihal réussit son épreuve pour prouver qu’elle peut être magicienne, elle à beaucoup moins peur de la nature qui l’entoure. Elle démarre finalement une amitié avec Sennar.

Chapitres 6 à 8

Rien que dans ses deux chapitres on avance énormément, Nihal et Sennar ont deux ans de plus. Pour une fois ils quittent la terre du vent pour la terre de l’eau. Ils rencontrent Fen et son dragon Gaart. Fen est chevalier dragon, et petit-ami de Soana, il a tout d’un homme fort, courageux et … beau, Nihal tombe sous son charme, et se rend compte grâce à Sennar que ça sert à rien vu que Fen aime Soana et Soana aime Fen. Nihal s'entraîne tout de même 1 fois par moi à l’épée avec Fen. A peine à l’un des retours à Salazar, en haut de la tour, Nihal révèle un de ses secret à Sennar, elle entend des voix, celles-ci sont plus puissantes quand ils remarquèrent une armée du tyran arrivé droit vers eux. Salazar se fait attaquer. Et malheureusement, Livon, meurt en protégeant Nihal. On apprend dés lors que Nihal est une demie-elfe.

Chapitres 9 à 10

Nihal est encore faible et fortement blessée de l’attaque, Elle apprend donc qu’elle à été adoptée par Livon et Soana car elle est la dernière survivante d’une attaque du Tyran son son peuple : Les demi-Elfes, elle est donc là dernière de son espèce. Soana, Sennar et Nihal fuient avec les Elfes restant vers la terre de l’eau, Ils arrivent à Loos car il ont été rejoint par Fen.

Chapitre 11 :

Nihal prend la décision de rentrer dans la garde des chevaliers dragons, pour venger Livon et son peuple, mais seul les hommes sont acceptés. Nihal rencontre le général Suprême Raven et lui demande de la mettre à l’épreuve car il ne croit pas qu’elle est une bonne guerrière parce que c’est une jeunne femme.

Chapitre 12:

Nihal campe dans l’académie afin d’arriver à son but, avoir donc son épreuve, Nihal est plutôt forte, et est devenue une jeune femme mature mais bornée, quand elle veut elle obtient toujours se qu’elle demande, et ce fut le cas, Raven toujours aussi arrogant et ignoble comme personnage accepte enfin une mise à l’épreuve pour Nihal contre 10 de ses meilleurs guerriers. Nihal se bat comme un chef, elle maîtrise ses premiers adversaires assez facilement. Mais le dernier n’est qu’une tricherie du général, elle eu beaucoup plus de mal à la battre, mais je me suis douté depuis le début qu’elle y arriverait.

Chapitre 13

Nihal rentre à l’académie, une rentrée difficile car elle est la seule femme et elle est traitée comme une moins que rien.

Chapitre 14 et 15

Nihal découvre enfin, un champ de bataille, et voit Sennar qu’elle n’a plus vu depuis plusieurs mois.

Chapitre 16

Durant la bataille de nombreuses pertes sont à déplorer, dont Fen et son dragon. Une douleur insoutenable pour Nihal qui ne cherche de plus en plus à se venger.

Chapitre 17 et 18

Nihal rencontre son maître, Ido, un gnome et guerrier puissant. Et egalement son dragon Oarf, aussi têtu et capricieux qu’elle, il n’a plus confiance en l’homme apres avoir perdu son 1er maître lors de la bataille qui à tuer Fen.

Chapitre 19

Nihal n’en fait qu’à ce tête, n’écoute pas les conseils d’Ido, fait son premier vol sur son dragon et faillit mourir. Dans sa tête elle ne veut toujours par se battre avec autre pensée que la vengeance de son peuple, de Livon et de Fen

Chapitre 20

Nihal est froide avec Sennar qui lui, par chercher de l’aide au monde Submergé, car le Tyran se fait impitoyable et les troupes du monde Emergé s’affaiblissent. Nihal est interdite de combat, elle n’accompagne pas Ido vers le champ de bataille. Sauf que sur un coup de tête, habillée avec une armure elle prend tout de meme le chemin du combat, rage au ventre, elle se place en 1ère ligne sans qu’Ido soit au courant. Submergée par son envie de tuer, elle se retrouve coincée et seule au milieu des ennemis. Ido et son dragon lui viennent en aide. Elle est tout de même punie, et Ido ne veut plus lui enseigner quoi que ce soit si elle ne change pas d'attitude. Il lui donne une permission de quitter le camp pour qu’elle réfléchisse et prenne du recul, en espérant qu’elle revienne, avec un autre point de vue de la vie.

chapitre 21 et 22

Nihal rencontre une famille et vit avec eux, elle apres une autre facette de la vie, la famille, la vie d’une, femme, mère, … 9a fait réfléchir énormement Nihal mais elle sens que sa place est toujours aux armes, mais pour le Monde Emergé et pour la vie, pas pour tuer et se venger.

la fin du chapitre 22, Nihal revient vers Ido et reprend son entraînement.

Conclusion :

Ce premier tome est une superbe découverte, il me tarde de lire la suite.(Faut que je me la procure). On voit Nihal évoluer t’en bien que mal. Elle devient femme, guerrière mais aussi une assassin puissante. Ido, son maître lui fait bien comprendre qu’elle doit changer sa vision de la guerre et surtout son idée de vengeance. Elle comprend alors, que c’est a cause d’elle que ses amis la fuient.

Niveau couverture du livre, j’aime beaucoup, en regardant la suite des couverture celle-ci est ma préférée et représente notre héroïne Nihal.

Publié dans Fantasy, Jeunesse

Partager cet article
Repost0

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait caca sur la tête de Wolf Erlbruch et Werner Holzwarth

Publié le par JessEpica

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait caca sur la tête de Wolf Erlbruch et Werner Holzwarth

Ma chronique: Fournit en petit format avec une peluche taupe bien sympatique un moment rigolant avec les enfants bien que le "caca" ne soit pas un sujet vraiment tentant, si vous voulez vous détendre et passer un moment rigolo en racontant l'histoire avec la petite peluche à vos enfants c'est super.

On passe de toute les sortes de "cacas" d'animaux et franchement c'est un peu écœurant mais qu'est ce que les enfants savent rire avec ce genre d'histoire. Juste pour ça je garde le sourire et garde ma vision d'enfant qui me fait dire que cet album est plus rigolo qu'autre chose, mais attendez vous également que les enfants viennent vous parler de "caca" et de wc tout la journée !

Publié dans Album jeunesse

Partager cet article
Repost0

Les limites de l'enchantement de Graham Joyce

Publié le par JessEpica

Les limites de l'enchantement de Graham Joyce

Ma chronique : Tout d'abord je voudrais remercier Livraddict et les éditions Folio pour ce partenariat, une belle découverte avec cet auteur que j'aimerais découvrir bien plus maintenant, je ne sais pas pourquoi, je n'avais jamais lu de livre de Graham Joyce et pourtant, c'est vraiment dans un style littéraire que j'adore.

Alors, J'ai commencé ce livre rapidement et pourtant je l'ai terminé que ce matin dans le train. Un mois pour lire un livre me direz vous, oui, mais avec une énorme pause pendant les fêtes, et voyant que la date de la chronique approchait grandement j'ai lu la dernière moitié du livre en deux jours et je dois dire que cette moitié était le meilleur du livr (e.

Fren est une jeune fille qui vit avec sa mère en Angleterre dans les années 1960. La mère de Fren est une spécialiste de la médecine naturelle, c'est à dire à l'aide de plantes, vu me direz mais ou est le fantastique dans tout ça ? Et bien c'est très léger,... avec quel genre "d'êtres fantastiques" pourriez vous lier aux plantes ? Vous avez pas une petite idée ? bah je l'ai eue directement, et je me suis pas trompée. Bien que c'est vraiment subtile, bref plus ou moins des sorcières herboriste, qui soignent qu'avec des plantes...

Malheureusement Fren va perdre sa mère car celle-ci est trés malade et fini par être internée et mourir par la suite (si je me trompe pas) mais Fren va découvrir le monde autour d'elle, autrement que ce que lui disait sa mère et de ce qu'elle a toujours vécu, elle rencontre d'autres initiés aux plantes ("sorciers" William et Judith) et même un groupe d'hippies qui m'ont bien fait rire durant l'histoire.

Durant ce roman Fren grandit avec le monde qui l'entoure, elle apprend à connaitre même les hommes qu'elle ne connaissait que brièvement et faussement avec sa mère.

Ce roman avec une pointe très légère de fantastique est une touche d'air frais dans une période d'examen. J'avais de l'appréhension de le continuer pendant que j'étudiais car le début me semblait difficile à démarré pour au final avoir une reprise de lecture "enchanteresse" qui m'a menée jusqu'au bout de ce délicieux roman.

Je vous conseille cette lecture mais ne vous attendez pas à des sorts, des baguettes magiques, etc ... Prenez ce roman comme un grand bol d'air frais et laisser vous bercé par l'écriture fluide et agréable de Graham Joyce.

Niveau couverture, très belle sans plus, elle est déjà meilleure et plus attirante que la première édition chez Bragelonne...



Publié dans Fantastique

Partager cet article
Repost0

Je suis le plus grand de Stephanie Blake

Publié le par JessEpica

Je suis le plus grand de Stephanie Blake

Ma chronique : Un bel album avec une histoire toute mimi et des dessin coloré qui plairont aux tout petits qui sont grands-frères ou soeurs car une jolie morale est à retenir de cet ouvrage : Quand on est grand, on protège les plus petits même si on est jaloux...

C'est donc ce qui arrive à Simon le grand frère de Gaspard. Leurs maman les mesures et Simon est jaloux de son petit frère qui a pris 3 cm et lui seulement un seul. Mais il fini par comprendre que ce n'est pas sa taille en cm qui compte le plus c'est la taille de son amour pour son petit frère qui est le plus important à la suite d'une bagarre ou il à défendu Gaspard.

En bref, c'est une lecture à lire pour le plaisir bien que la morale est à retenir.

Bonne lecture dans l'ensemble, les dessins attirent les enfants et les couleurs aussi.

Publié dans Album jeunesse

Partager cet article
Repost0