Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récapitulatif du mois d'octobre 2013

Publié le par JessEpica

Récapitulatif du mois d'octobre 2013

Remarque: un beau mois remplit de lecture en tout genre. Je suis bien contente d'avoir lu autant. Vais-je continuer dans cette lancée ? à voir... mais je promet rien.

Je vous souhaite un très bon Halloween en ce fin de mois d'octobre.

Partager cet article
Repost0

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #19

Publié le par JessEpica

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #19

remarque : toujours en re-lecture : les soeurs de la lune de Y.Galenorn. Une serie que j'adore. Pur rappel, je relis la serie pour vous faire des chroniques assez complètes. enfin je vais essayer. J'étais à l'époque arrivée au tome 5. Depuis, 5 autres sont sortis.

Donc je suis occupée aussi à terminer le Challenge livraddict "Baby Challenge Bit-Lit", je serais à 14 pour la fin de l'année, je pense pas arrivé à plus car je dois encore acheter les 6 autres qui me manque.
Pour vous dire, ça va me faire du bien, avec un break dans les Bit-lit. Je commence à saturer surtout avec ma dernière lecture : La première goute de sang de Jeaniene Frost.
Pour le moment en lecture un bit-lit de Nalini Singh, j'avais déjà adoré Psi-Changeling, ici, j'aime beaucoup aussi.

Partager cet article
Repost0

Le monde de la chasseuse de la nuit: Tome 1: La première goûte de sang: Jeaniene Frost

Publié le par JessEpica

Le monde de la chasseuse de la nuit: Tome 1: La première goûte de sang: Jeaniene Frost
Le monde de la chasseuse de la nuit: Tome 1: La première goûte de sang: Jeaniene Frost

Ma chronique : Voilà que je mettais mise à relire un Jeaniene Frost. Pour rappel, j'avais lu le premier tome de la saga "La Chasseuse de La Nuit". Et j'avais été déçue par ce roman et l'écriture de Frost.
Et encore une fois, je ne suis pas satisfaite. Même si je vois le prochain tome, je ne sauterais pas dessus du tout ! Voir recommanderais aux vendeurs de le foutre à la poubelle. Oui à ce point là. Comment Milady (maison d'édition) a pu publier un tel navet ? Bien-sûre, il en faut pour tout les goûts mais, bon, faut aimer quoi.

Nous sommes de retour avec la Cat super pétasse à mon goût et les autres personnages principaux de la saga La chasseuse de la nuit. Youpie je me suis dis, ironiquement.
j’espérais un meilleur ouvrage mais non c'est pire.
Le seul coté que je dirais positif c'est que c'est pas Cat qui raconte l'histoire mais sa meilleure amie, Denise. ça change la donne.

Encore de la romance et de la romance et encore de la romance... STOP !

Il n'y a rien à faire j'accroche pas au style d'écriture de Frost. mais vraiment pas. J'ai vu qu'elle avait sortit une nouvelle saga. Je vais peut être tenter mais avec une grande appréhension. Qui sait mon avis sur les romans de Frost va peut-être changer.

Mais là. Voilà.
J'avais vu, encore, des avis positif sur ce "spin-off" mais je vois pas ou les trouver.
Une note négative qui me reste entre la gorge.

Le monde de la chasseuse de la nuit: Tome 1: La première goûte de sang: Jeaniene Frost
Edition : Milady

Nombre de page lues : 426 pages

Publié dans Bit-Lit

Partager cet article
Repost0

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #18

Publié le par JessEpica

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #18

Avis de la semaine : Bon ça n'a pas trop changé de la semaine passée. J'ai presque fini le Jeaniene Frost. Et je dis : OUF !

Partager cet article
Repost0

Les vampires de Chicago: Tome 1: Certaines mettent les dents: Chloe Neill

Publié le par JessEpica

Les vampires de Chicago: Tome 1: Certaines mettent les dents: Chloe Neill
Les vampires de Chicago: Tome 1: Certaines mettent les dents: Chloe Neill

Ma chronique: Je ne sais pas quoi commencer. Tout d'abord, je lirais le tome deux, mais je ne suis pas sûre de la suite. j'ai pas accroché à Merit, l'héroïne de l'histoire.

Ce roman se lis vite et c'est un point que je dirais positif. Bien que l'histoire en elle même est pas génial, le tome suivant peut cependant rattraper celui-ci. Enfin je l'espère. Quelques moment de rire rehausse la note. Heureusement.

Coté négatif, L'intrigue même, on sait que Merit et pourchassée et pourtant on en à pas l'impression le 3/4 du bouquin ! Et puis l'histoire en elle même n'a rien de surprenant et à un coté de "dejà vu". et un manque cruel d'actions à mon goût. On tourne aussi autour du pot pour la relation de Merit et Ethan. Stop, j'en ai un peut ma claque de tout ça. J'étais contente de passer un à thriller par après.

Donc un avis assez mitigé voir négatif, alors que je pensais ne pas être aussi déçue de ce premier tome, au vu des commentaire super positifs. Mais non, voilà ça ma pas plus plus que ça. Même si les personnages en eux même sont super et restent dans leurs caractères jusqu'au bout j'ai pas aimé plus que ça.

Je vais quand même me laisser tenter par le 2ème tome pour voir si ça se rattrape, surtout coté action et intrigue.

Les vampires de Chicago: Tome 1: Certaines mettent les dents: Chloe Neill
Edition : Milady

Nombre de pages lues : 461 pages

Publié dans Bit-Lit

Partager cet article
Repost0

Le serpent de la séduction: Kévin Iacobellis

Publié le par JessEpica

Le serpent de la séduction: Kévin Iacobellis

Ma chronique : Tout d'abord, je remercie l'auteur pour m'avoir envoyé cet ouvrage en échange de mon avis. Voilà que je me plonge dans un thriller, moi qui suis pas spécialement fan du genre, enfin de temps en temps ça me plait.

Nous nous mettons dans la peau et l'histoire d'un meurtrier en série : Jackson. Son gout pour le sang vient d'un traumatisme d'enfance. Je vous dirais pas lequel si non ça serais spoiler l'histoire. C'est un de ses points communs avec Christianne. Un femme qui agit comme lui à quelques nuances prés, et qu'il va rencontrer au milieu de l'histoire.

Nous allons même, pendant quelques pages, nous mettre dans sa peau à elle et comprendre et voir, comme avec Jackson, les séquelles et les conséquences de ses meurtres.

Les points négatifs de l'histoire je pense c'est que c'est assez répétitif, même si les meurtres différent, je trouve qu'il n'y a pas encore assez de détails sur ceux-ci. D'où l'impression de répétition. Oui j'aime quand c'est bien glauque et sanglant à souhait.

Là je lis bien que l'auteur veut nous faire comprendre que c'est le cas. Mais j'ai pas eu cette sensation. J'aime les détails et là, j'en ai pas quand il faudrait.

Une fin dont la quelle je m'attendais un peu. Elle va vite par contre.

Un point fort c'est l'histoire en elle même, elle est bien trouvée, les personnages principaux ont une personnalité qu'on à bien comprise, bref, on est arriver à les cernés sans grande difficulté.

Par contre le point de vue naïveté des femmes et de certains hommes est trop présent, effectivement beaucoup se font avoir facilement, et ici c'est trop. Aucune résistance de personne sauf de Christianne qui se veut elle aussi meurtrière. Pourquoi ne pas avoir aussi des résistances des personnes innocentes ? Elle se font trop facilement avoir. Hors je doute que tout le monde soit comme ça.

Enfin je finirais par ma note. Qui reste neutre.

Bonne lecture dans l'ensemble, et lecture assez rapide aussi. Ce qui fait que j'ai su l'intégré dans mes lectures de l'année.

Le serpent de la séduction: Kévin Iacobellis
Edition : Bookelis

Nombres de pages lues : 111 pages version PDF

Publié dans Thriller

Partager cet article
Repost0

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #17

Publié le par JessEpica

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #17

Note personnelle : D'la lecture, d'la lecture et encore d'la lecture ! yeah !

Encore merci pour les 2 partenariats livraddict !

Je vais un peu freiner mes lectures là... même je trouve que j'ai pris un rythme trop rapide ? non ?

Partager cet article
Repost0

Nature Noire: Pianitza

Publié le par JessEpica

2eme Partenariat Livraddict Septembre 2013

Remerciement aux éditions Boz'Dodor pour cet ouvrage en PDF.

Nature Noire: Pianitza

Ma chronique : De la poésie, oui, je qualifierais cet ouvrage de poésie, une écriture belle, agréable et peu commune, une écriture qui se veut poétique et légère.J'ai eu tendance à ne pas toujours comprendre l'histoire car elle passe assez souvent d'un personnage à l'autre.

L'histoire en bref c'est une petite enquête avec les personnages qui sont tous lier l'un à l'autre par quelque chose, l'art macabre et d'une disparition inquiétante d'une jeune fille du nom de Joséphine.

Je vais commencer par parler de Jacques, le personnage que je trouve le plus "cru" et le plus sadique dans toute sa splendeur, pas le diable incarné, non, juste un ange que je définirais de déchu, d'où son coté macabre. Pour lui il ne tue pas, il fait de l'art. Preuve qu'être une artiste peu rendre fou.

Mais qu'est ce que la folie, une folie meurtrière pour son art sans avoir de regret d'avoir stopper une vie ? Pour lui, son art est une nouvelle vie qui commence.
J'étais fascinée par ce personnage, étrangement, pas par son coté macabre et glauque, mais plutôt par les sentiments qu'il avait en faisant ses œuvres. Des sentiments qu'un artiste émet dans sa toile et qui, pour moi, est important. Ce coté est bien présenté, mais trop court à mon goût.
Peut-être parce que j'ai fais des études d'arts ? qui sait ?
Marcus, un homme froid, qui se fou pas mal de sa femme, il la trompe et l'offre, à à qui ? Vous le serez bien en lisant l'ouvrage, je ne vais pas vous révéler ça. Il est impressionnant par son coté "j'aime voir les gens que j'aime souffrir". Mais ce personnage est pas assez présent.
Margaux, une amie de Joséphine, qui se sent vivre en se sentant coupable de sa disparition. Une jeune fille avec un caractère assez fort. La souffrance, pourquoi souffrir, pourquoi ne pas le garder pour soit ? L’égoïsme que cette fille dégage est fort et même écœurant, à tel point qu'elle m'énervait jusqu'au bout.
J'ai fini cette lecture avec une petite incompréhension de la fin, ou plutôt un coté déçue par celle-ci qui pour moi est bizarre voir pas du tout comme on pourrait s y attendre. D'un coté c'est positif, ça change d'une fin habituelle mais elle est trop ... Je trouve pas mes mots.

Je suis déçue de ne plus avoir lu les mots de Jacques et Marcus. Il sont trop peu présents et pourtant Jacques est "l'artiste" macabre de l'histoire.
Il part point barre. C'est dommage.

Je crois que malgré mon avis mitigé voir négatif, si le lecteur aime le macabre dans la lecture poétique, c'est dans la poche. Mais moi le coté poétique à fait que j'arrivais pas à comprendre directement ce qu'il se passait. Du coup blocage sur blocage. Peut-être que je réfléchissais trop ?
Une lecture à lire en une fois. Pas comme moi avec des arrêts fréquents. J'ai lu cet ouvrage assez rapidement (1 jour 1/2), premièrement parce que c'est court, mais deuxièmement parce que j'avais quand même envie de lire la suite. Oui il y a de l’intrigue, mais voilà... j'en reste là.

Je sais pas si ma note vaut le roman, c'est une note que j'ai eu dure à donnée, non pas qu'elle n'est pas juste, c'est simplement parce que j'arrivais pas à me décider. J'ai pesé les pour et les contres... les contres l'on l'emporté mais sans faire descendre la note en dessous de la moitié.

remerciement à Livraddict et aux Editions Boz'Dodor pour ce 2eme partenariat.

Nature Noire: Pianitza
Edition : Boz'Dodor

Nombres de pages lues : 193 pages version PDF (3.207 Ko)
Partager cet article
Repost0

Roman d'Horreur: Arthur Ténor

Publié le par JessEpica

1er Partenariat Livraddict Septembre 2013

Remerciement aux éditions Scrineo pour cet ouvrage.

Roman d'Horreur: Arthur Ténor

Ma chronique : Tout d'abord, je voudrais encore remercier Livraddict et les éditions Scrineo pour ce premier partenariat fort intéressant et plaisant.

Le roman d'horreur d'Arthur Ténor est pour moi un excellent ouvrage pour les jeunes qui veulent commencer leurs lectures dans le genre de l'épouvante. De l'intrigue, du suspens, et quelques moments saisissants sont à l'honneur. J'ai bien apprécier découvrir l'auteur par cet ouvrage, et je pense que je vais faire le tour de sa bibliographie.

L'écriture de ce roman est fluide, simple et agréable à lire. Les 204 pages sont vite lues pour un adulte. Fini en trois jours, alors que j'ai un enfant en bas-âge qui me prend énormément de temps, je ne regrette pas cette lecture bien agréable pendant les siestes de mon petit chéri. Je trouve les chapitres assez courts mais parfait pour prendre un souffle et mettre son signet afin de continuer ma lecture sans problèmes.

Les personnages sont attachants surtout notre jeune héro de 14 ans : Valentin. D'ailleurs c'est bien le seul personnage dont on a une idée plus détaillée de sa personnalité. Ce qui fait, selon moi, le seul point légèrement négatif de l'ouvrage.
J'aurai bien voulu en apprendre plus sur Zoéline. Cédric quand à lui on à compris en bref son caractère mais sans vraiment plus. J'ai vraiment eu l'impression de mieux connaître Valentin. Est-ce voulu par l'auteur ?

Quand à l'histoire en elle-même, elle est bien menée et les références à plusieurs films d'horreur sont présente, mais sont nullement négatives. J'ai bien aimé me plonger dans l’atmosphère de la maison de l'horreur qu'a voulu nous faire lire l'auteur.

Je m'attendais un peu au coupable de fin. Mais pas à ce qu'il arrive à Valentin. Ce pour dire qu'il y a des événements un peu facile à deviner comme d'autre beaucoup moins évidents.

Une atmosphère d’angoisse, d'inquiétudes quand il faut et de quoi prendre un peu l'air de temps à autre. En un mot, bien dosé.

Des frissons assez fréquents mais sans plus ce qui est parfait pour donner envie de commencer une série de livre dans la catégorie de l'épouvante. Ce que je ne ferais pas de suite, car j'ai d'autres livres à lire avant.

Je terminerais par un petit commentaire neutre, qui peut, ou pas, décevoir certains lecteurs, l'histoire en elle-même est typique du déjà vu et de l'horreur, elle n'est pas très recherchée niveau base: Maison hantée et meurtres irrésolus bien sanglant. Mais je la verrais, comme je pense, beaucoup de lecteur, dans une adaptation cinématographique que j'irais voir sans hésitations!

Roman d'Horreur: Arthur Ténor
Edition : Scrineo Jeunesse

Nombre de pages lues : 204 pages
Partager cet article
Repost0

Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire

Publié le par JessEpica

Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire
Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire

Ma chronique : Voilà que j'ai commencé les aventures de Mac (MacKayla), et je compte bien les continuées ! Oui, oui, j'ai bien accroché à ce premier tome.

Premièrement, tout ne se passe pas aux états-unis comme beaucoup de Bit-lit, ici, nous sommes à Dublin, déjà rien que ça c'est rare, donc ça change. L'intrigue générale n'est pas trop tirée en longueur voir pas du tout, l'action est présente, sans trop, bref tout est bien dosé pour faire que le lecteur continue ça lecture sans problème et sans se dire, pfff, c'est long.

Mac est une jeune femme de 22 ans, intelligente, qui en plus lis, qui est très réfléchie et qui à un coté superficiel qui peu gêner certains lecteurs même si l'auteure ne souligne pas se point. Elle va découvrir qu'elle est une Sidhesser, soit une personne qui voit les intentions des faës et qui les voit tout simplement. Elle va apprendre à maîtriser son don, si l'on peut dire cela, grâce à Barrons.

Mais qui est Barrons ? Non je n'allais pas passer à coter de lui. Il à un coté mystèrieux et on ne sait pas trop cerner son caractère.

Un petit univers est crée et enfin pour une fois nous ne sommes pas avec des vampires ou des loup-garous, non, enfin une histoire qui parle de faë, bien que dans les soeurs de la lune de Y.Galernorn elles sont aussi des faës, ici nous avons des déclinaisons des différentes sorte de faë, Les Seelies qui font partie des gentils même si pour eux les Sidhesser sont des "joujoux" coté sexuel, et puis l'inverse des Seelies : les Unseelies. J'en avais déjà entendu parler car je suis une grande fan de ce qui touche le royaume imaginaire que les êtres humains ne voient pas. Et souvent quand les créatures sont méchantes on ajoute un "Un" qui se prononce "Ene" devant la forme gentille de l’espèce.

J'allais oublier V'lane, un Seelie, marrant, mais pas si innoncent que ça. Car comme quasi tous les Seelies, sont arme c'est le sexe, et bien-sûre il va beaucoup jouer ave ça surtout avec Mac.

Le seul petit bémol de ce premier tome c'est des détails qu'on avait pas besoin et qui font un peu tirer en longueur l'histoire. Surtout qu'il sont inutiles.

Donc un tome agréable et qui me donne royalement envie de lire la suite qui est dans ma PAL. Rendez-vous en janvier pour le tome 2 !

Karen Marie Moning: Les Chroniques de MacKayla Lane: Tome 1: Fièvre noire
Edition : J'ai Lu


Nombre de pages lues : 414 pages

Publié dans Bit-Lit

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>