Les limites de l'enchantement de Graham Joyce

Publié le par JessEpica

Les limites de l'enchantement de Graham Joyce

Ma chronique : Tout d'abord je voudrais remercier Livraddict et les éditions Folio pour ce partenariat, une belle découverte avec cet auteur que j'aimerais découvrir bien plus maintenant, je ne sais pas pourquoi, je n'avais jamais lu de livre de Graham Joyce et pourtant, c'est vraiment dans un style littéraire que j'adore.

Alors, J'ai commencé ce livre rapidement et pourtant je l'ai terminé que ce matin dans le train. Un mois pour lire un livre me direz vous, oui, mais avec une énorme pause pendant les fêtes, et voyant que la date de la chronique approchait grandement j'ai lu la dernière moitié du livre en deux jours et je dois dire que cette moitié était le meilleur du livr (e.

Fren est une jeune fille qui vit avec sa mère en Angleterre dans les années 1960. La mère de Fren est une spécialiste de la médecine naturelle, c'est à dire à l'aide de plantes, vu me direz mais ou est le fantastique dans tout ça ? Et bien c'est très léger,... avec quel genre "d'êtres fantastiques" pourriez vous lier aux plantes ? Vous avez pas une petite idée ? bah je l'ai eue directement, et je me suis pas trompée. Bien que c'est vraiment subtile, bref plus ou moins des sorcières herboriste, qui soignent qu'avec des plantes...

Malheureusement Fren va perdre sa mère car celle-ci est trés malade et fini par être internée et mourir par la suite (si je me trompe pas) mais Fren va découvrir le monde autour d'elle, autrement que ce que lui disait sa mère et de ce qu'elle a toujours vécu, elle rencontre d'autres initiés aux plantes ("sorciers" William et Judith) et même un groupe d'hippies qui m'ont bien fait rire durant l'histoire.

Durant ce roman Fren grandit avec le monde qui l'entoure, elle apprend à connaitre même les hommes qu'elle ne connaissait que brièvement et faussement avec sa mère.

Ce roman avec une pointe très légère de fantastique est une touche d'air frais dans une période d'examen. J'avais de l'appréhension de le continuer pendant que j'étudiais car le début me semblait difficile à démarré pour au final avoir une reprise de lecture "enchanteresse" qui m'a menée jusqu'au bout de ce délicieux roman.

Je vous conseille cette lecture mais ne vous attendez pas à des sorts, des baguettes magiques, etc ... Prenez ce roman comme un grand bol d'air frais et laisser vous bercé par l'écriture fluide et agréable de Graham Joyce.

Niveau couverture, très belle sans plus, elle est déjà meilleure et plus attirante que la première édition chez Bragelonne...



Publié dans Fantastique

Commenter cet article

totorosworld 29/02/2016 19:27

je savais qu'il n'y avait pas beaucoup de fantastique mais là je trouve qu'il n'y en a pas du tout ^^ après ce n'est pas un mauvais roman pour autant